Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Dans les Yeux des Gazelles

Mobiliser les compétences pour le rapprochement des compétences Yvelines (France) - Safi (Maroc)

10 Mars 2017 , Rédigé par Dans les Yeux des Gazelles

Jamila Liti Conseillère Municipale sensibilise l'association Dans les Yeux des Gazelles sur l'histoire du petit Ayoub.

Le cas du petit Yaoub nous amène à échanger sur les conditions des enfants, des femmes dans la Région de Safi au Maroc, le jeudi 09 mars. La rencontre avec Jamila est l'occasion de poser les premières bases d'un projet social, économique et solidaire. Nos  réflexions s'orientent d'abord sur la planification d'un recensement des femmes et des populations vulnérables dans cette région du Maroc.

La conduite de nos travaux se fera avec le rapprochement des compétences des acteurs de terrain dans notre Département et  ceux de  la Région de Safi.

Prochainement, Dans les Yeux des Gazelles organisera un événement pour le petit Ayoub. Les fonds collectés financeront dans un premier temps ses soins et pour  lui apporter aussi un peu de joie. Nous avons aussi pensé à l'accompagnement jusqu'à une chirurgie réparatrice faciale.

"Ayoub, un petit garçon de 12 ans qui vit , avec ses parents et sa petite Sœur, dans un petit village rural à Safi dans le sud du Maroc.

 

Ayoub est atteint de ce qu’on appelle «la maladie des enfants de la lune» : xeroderma pigmentosum. Cette maladie a provoqué une tumeur nasale, chez Ayoub.

 

Une lourde intervention chirurgicale avec l’ablation totale du nez sans de reconstruction, un état qui nécessite des soins quotidiens.

 

Déscolarisé, il ne sort pas, ne rencontre pas d’autres enfants une situation très difficile. Les moyens qu’a sa famille ne couvrent pas ses besoins sanitaires en produits de soins et d’hygiènes (pansements…).

 

Une rencontre qui a touché Jamila, qui me rapporte son histoire.

 

Dans les Yeux des Gazelles souhaitons mobiliser notre réseau pour améliorer les conditions du petit Ayoub, aussi lui permettre de vivre comme n’importe quel petit garçon de son âge."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article